"Don't explain"

 Clémence de Tournemire Quartet

"Avec le "C.T. Quartet", la chanteuse revient à ses premières amours, en s'entourant de musiciens de la scène jazz, world pour enregistrer un premier disque de standards de jazz. Le disque commence en douceur sur la chanson de Billie Holiday "Don't explain", suivie d'une version soul de "You don't know what love is". "The man I love" revêt quant à lui des accents plus festifs et le chant s'y fait malicieux. "Mood indigo" porte également ici un costume plus gai qu'à l'accoutumée, laissant se glisser dans l'interprétation une pointe d'auto-dérision.  Enfin "On the sunny side of the street" rend hommage à la joie de vivre sans conditions...."

 

"Don't explain" (2015) disponible en physique sur commande via le site "CONTACT"

Clémence de Tournemire

Chanteuse et auteure-compositrice parisienne, Clémence commence la musique avec le chant lyrique et le jazz, avant d'intégrer des groupes aux influences éclectiques. Après un séjour d'un an à New York en 2006,  elle écrit avec Jeff Mory la chanson "Paraiso" (publicité Club Med) et est finaliste de "Paris Jeunes Talents". Sort alors son 1er EP sous le nom MiMüNiZ, suivi, en 2013 d'un album de chansons pop : "LP WANNABE". Elle collabore alors sur scène, et en studio, avec Fabien Mornet, Xavier Zolli, et John Shamir. En 2015, elle enregistre un EP  jazz en quartet : "Don't Explain" et travaille actuellement à l'écrture de compositions plus electroniques entre reggae, jazz et electro pop et se produit régulièrement avec Arnaud Fournier (claviers), Thierry Negro  (basse) et Jean-Emmanuel Fatna (batterie). Elle collabore également ponctuellement avec les compositeurs Jean-Musy et Jean-Baptiste Loussier.

 

Arnaud Fournier

Originaire de Caen, Arnaud étudie la musique classique au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, puis la composition à la Schola Cantorum de Paris dans la classe de Pierre Doury. Lauréat de la Fondation de France en 2002, il pratique également le Jazz et les musiques actuelles, donnant de nombreux concerts à Paris où il réside, ainsi qu'en Europe, en Afrique et aux Etats-unis. Il est un des membres fondateurs du groupe de musique africaine Debademba avec qui il a tourné longtemps, et enregistre régulièrement pour la télévision et le cinéma sous la houlette du compositeur François Staal. Egalement compositeur, arrangeur et producteur, il vient de sortir le premier album de son groupe, Midnight Colors.

Sébastien Gastine

Musicien éclectique il commence avec le Jazz et commence le métier dans les différents clubs de la capitale. Il intègre le groupe Téofilo Chantre, chanteur et compositeur Cap-verdien (Césaria Evora), avec lequel il enregistre 3 albums et part en tournées. Il participe en tant que producteur et bassiste, au lancement de Babx. 
Il collabore quelques temps avec les Jazzbastards d'Oxmo Puccino avant de rejoindre la tournée de Babx. Il rejoint le groupe de Camélia Jordana avec qui il enregistre 2 albums qu'il joue aussi sur scène. Il enregistre l'album de Lucy Dixon ("Stomp") avec le Professeur Inlassable puis participe à la nouvelle création de celle ci, projet autour de Fred Astaire, Django Reinhardt, Fletcher Henderson. Récemment il participe à l'enregistrement de l'album "Pigalle" de Flip Grater. On le retrouve avec le trio de Rodolphe Raffalli, le fils maudit du jazz manouche et toujours aux côtés de Camelia Jordana.

 
 

Vincent Frade

Le batteur Vincent Frade est sollicité par de nombreux musiciens pour son goût de l'accompagnement au sein de différents groupes. Il participe à de nombreux concerts en France (Marciac, La Villette) et à l'étranger (Saint Louis du Sénégal, Ascona) avec des musiciens tels que : Jesse Davis, Louis Smith, Denise King, Cyrille Aimée, Marc Thomas, Marcel Azzola, Remi Toulon, Antoine Hervier...

Depuis 1998, Vincent a enregistré plus d'une vingtaine de disques en tant que sideman.

En 2017, il joue le rôle du batteur de Django Reinhardt dans le film d'Etienne Comar aux côtés de Reda Kateb et Cécile de France.